AIMER

Publié le par ANGELINE

Aimer. depuis la nuit des temps le verbe aimer a été conjugué à tous les temps par beaucoup de monde avec ou sans conotation d'amour. J'aime la glace nous la fait manger avec gourmandise, peut être avec  voracité, douceur et délectation mais quand on parle d'amour on peut utiliser les mêmes mots mais les corps qui le ressentent parleront de passion, de délice, d'envie de bonheur d'osmose de gourmandise aussi car ce q'uon aime ce qu'on désire on peut en devenir gourmand voir accroc.
La raison ne fait pas partie de l'amour elle empêche le lacher prise mais la raison fait aussi en sorte d'éviter l'amour quand il peut être dangereux. Je ne trouve pas l'amour dangereux ni affreux mais si doux . Je sais que beaucoup de gens sont jaloux de l'amour des autres, des regards langoureux car peut etre pour eux il est inexistant ou il a disparu .
C'est une sensation si douce et pénétrante que le voir chez les autres rend un peu triste je le conçois.

Moi j'aime entièrement sereinement passionnément : l'amour peut parfois faire peur car on en envie de profiter de tout de faire une minute une éternité. Tout devient si beau si irréel qu'on veut le ressentir sans cesse .. on ne se lasse pas de cette impression de sérénité de bonheur.

seulement on ne peut pas toujours le dire ! le dire à l'autre car la vague déferlante risque de le faire fuir. Un grand bonheur fait peur, semble impossilble alors on lui ferme la porte à double tour même pour un court instant de peur qu'il nous envahisse la tête et nous empêche notre vie routinière.

on critique l'amour parfois, les amours volages, les amours volés on devrait plutôt montrer l'amour et rejeter la guerre sur nos écrans et dans la vie.

au lieu de ça on montre du doigt ceux qui s'aiment s'ils défient les règles de la bonne moralite ou de la sagesse dictée par des livres anciens.

comme le dit une chanson "quand les gens vivront d'amour il n'y aura plus de misère ... les ho seront troubadour ...."

pourquoi c'est il posé sur mon chemin ? ça je ne le sais pas mais s'il existe je le prends le garde un peu et s'il veut s'envoler vers d'autres destinées je le laisserais prendre son autre chemin. Je resterai là sur le quai avec mes souvenirs ...c'est déjà bien les souvenirs et une larme d'océan au coin des yeux.

Publié dans HISTOIRES COURTES

Commenter cet article